Zundapp KS750 et BMW R75

Dans le courant des années 30, la société BMW produit toute une série de motocyclettes civiles populaires et efficaces, l'armée allemande s'y interresse et demande au constructeur de mettre au point une machine pour ses troupes. Le projet débute en 1938 et reçoit l'appellation BMW R-75. Le modèle de préproduction est alimenté par un moteur de 750cc à valves basé sur celui de la R-71, mais il devint rapidement évident qu'il fallait équiper le nouveau modèle avec un moteur de 750cc à soupapes en tête.

  Après avoir conduit une étude avec Zundapp qui planchait sur la réalisation d'une moto, la KS-750, les deux engins possèdaient pratiquement les mêmes caractéristiques. Il fut convenu de 70% des pièces des R-75 étaient adaptables sur la Zundapp KS-750 et vis et versa, et pourtant les deux modèles diffèrent en plusieurs points. La R-75 possédait deux roues motrices avec possibilité de blocage du différentiel, les pneumatiques étaient semblables à ceux qui équipaient les Küblewagen et les larges garde-boue permettaient l'utilisation de chaines. Son autonomie était de 350km à pleine charge et la machine était capable de d'atteindre les 95km/h même avec du poids. Sa boite à vitesses possédait 4 vitesses avant et deux en marche arrière, avec la possibilité de sélection à pied ou manuelle. Son chassis était démontable en plusieurs parties


un crochet d'attelage arrière permettait de tracter du matériel et l'entrainement de sa pompe à huile s'effectuait par cascade de pignons. Cette motocyclette avait été pensé pour donner un maximum de bonnes performances sur tous les terrains et allait bientôt prouver sa robustesse.

  Les BMW R-75 et Zundapp KS-750 sont les motos de l'armée allemande les plus connues. Elles prouveront leur compétenses que se soit dans les sables brûlants du désert ou dans les steppes de l'Oural à des températures négatives.


réglage des tirs de mortiers

Fw 190A-4

Lysander Mk III

En 1934, le ministère de l’air britannique demanda la création d’un nouvel appareil utilisable dans un rôle de soutien et de coopération au profit des troupes terrestres composé d’une excellente plate-forme d’observation et une capacité A.D.A.C. Le Lysander, dont la grande verrière valut inévitablement à l’appareil le surnom de « serre volante » répondit à cette demande.

Le plan de voilure était doté d’un certain nombre de becs hypersustentateurs et de volets permettant une ascension rapide et lui conférant les caractéristiques A.D.A.C. sur des terrains en mauvais état. Les trains d’atterrissage principaux portaient aussi des petites ailettes dotées de points d’emport pour le transport de bombes légères et autres marchandises.

Le Lysander fut largement utilisé au début de la Seconde Guerre mondiale dans son rôle d’origine de coopération pour l’armée de terre, mais il s’avéra rapidement extrêmement vulnérable aux attaques. Malheureusement, la spécification, désuète, convenait davantage à la Première Guerre mondiale et l’appareil, bien que techniquement excellent, était trop vulnérable aux armes anti aériennes. Du coup, il fut promptement dépêché à d’autres tâches, parmi lesquelles le remorquage de cible, et les opérations d’évacuation sanitaire et de sauvetage en mer.

La version Lysander Mk III SCW gagna par la suite une réputation croustillante pour son rôle dans le transport d’agents secrets en territoire ennemi. Il est comparable sur bien des points au Fieseler Storch de la Luftwaffe.


 Quad gun tractor et 25pdr.field gun

Popote FELDKUCHE

Quad bikes & crew 1/48° Airfix

En raison de la nature fluide changeant souvent du champ de bataille moderne, il est vital que les fournitures et le matériel peuvent être portées à la première ligne rapidement et efficacement, et que les pertes peuvent être évacués avec la vitesse.

Alors que l'hélicoptère peut le faire, ils sont une des conditions météorologiques défavorables coûteux et souvent vénérable à la fois le feu au sol. Véhicules blindés plus grands peuvent également être utilisés, mais ceux-ci manquent de la mobilité du véhicule de choix pour le travail logistique lumière, le Quad Bike ou véhicule tout-terrain.

L'armée britannique fonctionner plus de 200 de ces machines très mobiles légers, leur utilisation extensive en Afghanistan pour livrer des fournitures et effectuer des patrouilles dans les zones reculées du pays. La remorque Logic SMT172B militaire spécial, est capable de tenir une large gamme de fournitures, doublant comme munitions et trailer de l'eau, ainsi que d'une ambulance de changement de marque, aptes à être équipé avec des brancards pour évacuer les blessés.

Les quads sont aussi capables de s'adapter à l'arrière de l'hélicoptère Merlin, leur permettant d'être déployés loin de leurs bases rapidement en cas d'urgence.

Horch 4x4

French Armored carrier UE

Le Renault UE Chenillette était une lumière suivis véhicule blindé de transport et motrice produite par France entre 1932 et 1940.

En 1930, l'infanterie française a décidé de développer un véhicule blindé léger capable de remorquer et de fournir un petit canon et les mortiers. En 1931, la société Renault a reçu le contrat pour la production de sa Renault UE, combinée avec la remorque Renault UK. En 1937, un certain nombre de concurrents, la Renault UE2 a été choisi comme un type amélioré pour la production à grande échelle. Des deux types confondus, sur cinq mille ont été construits, y compris la production de licence en Roumanie, et ils faisaient partie de l'équipement standard de toutes les divisions d'infanterie française. La plupart des véhicules Renault UE au service des Français étaient désarmés; ceux qui, en 1940, capturé par l'Allemagne ont été utilisés pour une variété de fins, y compris étant armés de mitrailleuses, canons antichars et-roquettes d'artillerie.

Pickup w/ZPU-1

Les Pick up sont des véhicules automobiles légers avec un espace ouvert et de chargement à l’arrière qui sont largement utilisés dans divers domaines de nos jours (petites entreprises, particuliers etc...) . Les fabricants de ces véhicules automobiles tels que Toyota, Ford, Nissan les considèrent comme une gamme très importante de leur collection, et s’appliquent à remplacer les anciennes générations par de nouvelles en permanence. Ils ont été vu lors de certains conflits comme en Lybie ou tout dernièrement au Mali entre les mains de rebelles ou même de troupes régulières Africaines (Armée Malienne) équipées "sur le terrain" d’armes diverses (canons sans recul, Mitrailleuses lourdes, canon anti Aériens).

AEROSAN

Sd Kfz 233 en Libye

BMP-1

M-48 Scissors Bridge

FW 190 A3

Opel Blitz Maultier

M113A1 APC Vietnam

Le M113 est un véhicule blindé de transport de troupes qui a été développé par Food Machinery Corp (FMC). Le véhicule a d'abord été mis en place par les unités d' infanterie mécanisée de l' armée américaine au Vietnam en avril 1962. [2] Le M113 était le véhicule blindé le plus utilisé de l'armée américaine dans la guerre du Vietnam , gagnant le surnom de «dragon vert» par Le Viet Cong comme il a été utilisé pour briser des fourrés lourds au milieu de la jungle pour attaquer et envahir les positions ennemies. Il a été largement connu comme un "APC" ou un "ACAV" ( blindé cavalerie véhicule d'assaut) par les forces alliées. [3]

Phantom